Beyrouth : 2750 tonnes de nitrate d’ammonium à l’origine des explosions

0
513
On en sait un peu plus sur l’origine de la double explosion qui a fait 135 morts et plus de 5000 blessés au niveau du port de Beyrouth, au Liban. Il s’agit de 2750 tonnes de nitrate d’ammonium qui ont explosé. Les deux déflagrations dont l’origine n’est pas encore établie, a provoqué des dégâts immenses sur plusieurs dizaines de kilomètres. Conséquence : la moitié de la capitale Beyrouth a été détruite ; 135 personnes tuées, 4000 blessés recensés et 300 000 personnes sans domiciles selon le premier bilan provisoire fait par les autorités du pays qui ont décrété l’État d’urgence et un deuil national.
Les dommages sont estimés à plus de 3 milliards de dollars.
La France, elle, a déjà déployé une aide d’urgence en attendant l’arrivée du président Emmanuel Macron est attendu à Beyrouth, demain jeudi.