Burkina Faso : La charte de transition adoptée…

0
421

La charte prévoit également, selon le Faso, un gouvernement de 25 ministres maximum. Quant à l’Assemblée législative, elle sera composée de 71 membres. Mais contrairement à la gratuité proposée par le comité technique, ses membres auront un salaire. 
 
A noter également la création d’un comité d’orientation et de suivi composé de militaires, société civile et classe politique. 
 
Jusqu’ici, la CEDEAO s’est montrée conciliante avec la junte au Burkina. Reste à savoir si elle qui a lourdement sanctionné le Mali va épargner le Burkina.