Cambodge : première visite d’un président américain à un sommet de l’Asean depuis 2017

0
126

C’est la première visite d’un président américain lors d’un sommet de l’Asean depuis 2017. Joe Biden a atterri ce 12 novembre au matin à Phnom Penh au Cambodge où se tient le sommet de l’Association des nations d’Asie du Sud-Est (Asean). Une visite qui s’inscrit dans une séquence asiatique des États-Unis qui démontre un regain d’intérêt stratégique pour la région.

Joe Biden a annoncé sa volonté de renforcer les relations américaines avec l’Asie-Pacifique en mai 2022. Une volonté que sa visite au sommet de l’Asean doit illustrer. L’Association des nations d’Asie du Sud-Est dont la pertinence est souvent mise en débat s’impose aujourd’hui comme un forum où se jouent aussi les luttes d’influences.

L’Asean veut plus qu’un geste des Américains

A ce titre, l’Asean est en position d’attendre davantage qu’un geste du géant américain pour les convaincre de sa capacité à contrebalancer l’hégémonie chinoise dans la région. Alors que la présidence Obama avait parlé d’un pivot sur l’Asie, l’ère Trump y a coupé court. Un revers majeur pour les relations américaines avec l’Asean.

Un vide dont a su tirer profit la Chine qui est le premier partenaire commercial et politique de la région. À l’occasion du sommet qui se tient à Phnom Penh, les relations entre Washington et l’Asean doivent être officiellement élevées au rang de partenariat stratégique globale. Un statut plus symbolique qu’autre chose.

Quelles annonces ?

Il s’agit donc de voir si Biden compte faire d’autres annonces à ses homologues asiatiques. En marge du sommet, il doit également s’entretenir avec le Premier ministre japonais et le président de la Corée du Sud dans un contexte de regain des tensions sur Taiwan et sur la Corée du Nord qui multiplie les tirs de missiles.

La séquence asiatique des États-Unis se poursuivra avec le G20 à Bali en Indonésie où Joe Biden doit rencontrer pour la première fois Xi Jiping. Puis avec le Forum économique pour l’Asie-Pacifique à Bangkok en Thaïlande auquel assiste la vice-présidente Kamala Harris.