CAN 2021 – Le Sénégal et la Guinée se neutralisent (0-0)

0
536

Le duel au sommet de la poule B s’est soldé sur un triste le nul et vierge (0-0). Le Syli national et le Sénégal dos à dos pour ce derby de l’Afrique de l’Ouest peu emballé.

En l’absence de Gana Gueye et Kalidou Koulibaly touchés par le virus du corona, Aliou Cissé a composé un système 4-2-3-1 avec le retour de Saliou Ciss sur le flanc gauche, Ibrahima Mbaye à droite, le duo central composé de Diallo- Pape Abou Cissé reconduit. Mamadou Loum Ndiaye est titularisé à la place de Gana, qui occupe le milieu de terrain avec Cheikhou Kouyaté. En attaque, Aliou Cissé a fait confiance à Mame Baba Thiam qui remplace Diao Baldé Keïta auteur d’une prestation catastrophique contre le Mozambique, dans le onze de départ. Boulaye Dia en pointe et Sadio Mané placé derrière les attaquants.

Première période apathique

Sous une chaleur accablante au stade omnisport de Bafoussam, les Lions ont d’abord peiné à mettre du rythme dans la rencontre. Guinéens, les premiers à se montrer dangereux. Bouffée dans l’entre jeu par le syli national, l’équipe nationale a été inexistence au cours des 5 premières minutes. Face à un Sénégal en manque cruellement d’inspiration, la bande à Naby Keita a cru en sa chance et a multiplié les tentatives. La première vraie occasion intervient à l’heure de jeu. Sur un contre, le milieu de Liverpool centre pour Moriba, ce dernier décale pour Guilavogui qui lancé au niveau du point de penalty. La frappe du joueur du PFC est très tendre pour inquiéter Seny Dieng.

La Guinée prolonge sa belle dynamique, tente d’ouvrir la marque, mais bute souvent sur un Pape Abou Cissé, concentré et sérieux. C’est avec une prestation décevante, apathique et un jeu collectif très faible que les sénégalais ont regagné les vestiaires.

Métamorphosés, les Lions plus motivés dominent le jeu au retour des vestiaires. Un réveil collectif confirmé par cette double actions de Boulaye Dia. D’abord à la 53e minute sur un superbe coup franc enroulé depuis le bord gauche par Bouna Sarr. Au second poteau, Abdou Diallo plonge mais manque le cadre avec son extérieur pied gauche. Quelques secondes plus tard, cette fois avec Bouna Sarr centre en direction du premier poteau, où la tête plongeante de Kouyaté ne trouve pas non plus le cadre.

Les hommes d’Aliou Cissé accélèrent le match. Par l’intermédiaire de Sadio Mané, Bouna Sarr à l’entrée de la surface, manque l’ouverture du score (66′). Aliou Cissé cherche d’autres solutions, lance Habib Diallo qui prend la place de Mama Baba Thiam, Boulaye Dia est remplacé par Joseph Lopy du FC Sochaux. Des changements qui n’ont pas apporter grand-chose. Les deux équipes n’ont pas su se départager et se sont quittés sur un score nul et vierge. Un résultat qui arrange les deux sélections désormais 1er exæquo au classement du groupe B. Il faudra donc faire mieux pour les joueurs d’Aliou Cissé lors la prochaine journée contre le Malawi « décisif » pour une place en huitièmes de finale de cette 33e édition de la Coupe d’Afrique des Nations.