CDM 2022 : La fédération danoise lâche le président de la FIFA après l’affaire du brassard arc-en-ciel

0
124
Les dirigeants de la Fédération danoise de football ont tenu depuis le Qatar une conférence de presse très virulente à propos de la FIFA et de Gianni Infantino. La DBU a même menacé de réfléchir à une sortie de l’instance internationale si aucune réforme n’est lancée.

Le torchon brûle plus que jamais entre le football danois et la FIFA. Très critique vis-à-vis de la Coupe du monde 2022 disputée au Qatar, le futur adversaire de l’équipe de France a ouvertement taclé Gianni Infantino ce mercredi lors d’une conférence de presse exceptionnelle à Doha. Après avoir convoqué les journalistes pour discuter des événements « des derniers jours », les trois principaux dirigeants ont taclé le manque d’engagement sociétal de la FIFA pour la défense des droits humains. En particulier la menace de sanctionner d’un carton jaune les joueurs qui porteraient le brassard ‘One Love’ lors de la compétition.

« Je pense que beaucoup de mal a été fait au football. Le football c’est unir le monde, c’est une déclaration de la FIFA, a estimé Jakob Jensen le PDG de la Fédération danoise de football. Mais je ne pense pas que la conférence de presse donnée par Gianni Infantino est unificatrice. Sa manière de parler à tant de nations, mon ressenti c’est que j’ai été déçu. J’ai été profondément déçu. »

Jensen: « C’est regrettable »

Au-delà de l’interdiction du brassard de soutien à la communauté LGBTQ+, la DBU a pesté contre le timing des annonces de la FIFA. Après avoir envisagé de porter l’accessoire lors du match de l’Angleterre, Harry Kane a fait marche arrière après les menaces de sanction sportive. Dur à avaler pour Jakob Jensen, qui ne s’en est pas caché face à la presse.

« On a négocié depuis si longtemps avec la FIFA pour essayer d’avoir ces messages approuvés. Notre maillot n’était pas une surprise pour la FIFA et avoir cette information d’une sanction très claire d’une possible sanction sportive contre les joueurs, le jour du match de l’Angleterre. C’est regrettable, a encore lâché le dirigeant danois. Et je pense que la FIFA doit regarder cela attentivement dans le futur. »

Møller menace de quitter la FIFA

A l’instar de la Fédération allemande, qui envisage une action légale contre la FIFA, la DBU a rappelé son opposition à Gianni Infantino. Seul candidat à sa propre succession, le président de la FIFA a reçu le soutien de 207 fédérations membres sur 211. Le Danemark n’en fait pas partie. Jesper Møller, président de la fédération nationale a confirmé qu’un départ de la FIFA était à envisager si rien n’était fait pour changer les choses.

La réflexion autour d’une sortie de sa fédération de la FIFA pourrait être ouverte si rien ne change selon les éléments relayés par le journal Berlingske ou le média The Athletic. Cependant, le dirigeant a confirmé qu’il espérait des changements avant d’en arriver-là. Prochain adversaire de l’équipe de France, samedi lors de la deuxième journée du Groupe D, le Danemark pourrait encore marquer son opposition à la FIFA. A moins que les partenaires de Simon Kjaer et Christian Eriksen ne veuillent pas prendre le risque d’être sanctionnés.