Cérémonie Magal 2022 – Al Mountakha salue la paix des braves négociée entre l’État et les rebelles de la Casamance

0
142

Absent de la salle pour les besoins de la cérémonie officielle du Grand de Magal de Touba édition 2022, Serigne Mountakha Mbacké a, quand-même, tenu à faire part de tout ce bonheur qu’il a eu d’apprendre que la paix est revenue en Casamance suite aux  négociations ayant eu lieu entre l’État et la rébellion. Une paix des braves qu’il voudra pérenne estimant que toutes les guerres ont trouvé solution à la suite de négociations autour d’une table.

Une déclaration faite sous la présence du ministre de l’intérieur Antoine Diome accompagné de plusieurs de ses collègues dont Ndèye Saly Diop Dieng, Dame Diop, Pape Amadou Ndiaye , Yancoba Diattara, Serigne Abdou Lahad Mbacké Gaïndé Fatma. Les maires de Mbacké et de Diourbel, à savoir Galo Bâ et Malick Fall, ont aussi été cités comme membres de la délégation aux côtés du gouverneur de la région.

Serigne Mountakha avait, tout de même, commencé son discours transmis en partie par Serigne Sidy Mokhtar Kâ sur ndigël de Serigne Bass Abdou Khadre,
par saluer les performances enregistrées par les enfants issus des daaras de Touba dans les concours de récital de Coran, non sans manquer de demander à l’État de venir davantage en aide aux daara.

Il ne manquera pas, comme il le fait depuis un bon moment, de remercier le Président de la République pour «  les efforts fournis dans les secteurs de l’assainissement, de la santé, du bitumage des routes intérieures mais surtout pour ce qui concerne la construction de l’hôpital Ahmadoul Khadim. Il se félicitera, pour conclure, du soutien apporté aux paysans souhaitant que ce soutien soit renforcé. Il priera pour les victimes d’inondations et les personnes en maille à partir avec la justice…