Charte de la non-violence : Yewwi Askan Wi (aussi) refuse de signer

0
124


Habib Sy, porte-parole du jour, l’a fait savoir au Cadre unitaire de l’islam au Sénégal (CUDIS), lors d’une audience au siège du PRP.
«C’est lui le Président qui est l’agresseur. On nous attaque de partout. Macky Sall est le seul détenteur de la violence avec son arsenal juridique et sécuritaire. Nous avons respecté les recommandations des guides religieux qui ont appelé à la paix (…) Mais, Macky Sall a tout violé. C’est pourquoi nous ne signons pas la charte», a fait savoir la Conférence des leaders de Yewwi.

Le CUDIS, qui est reparti bredouille, a promis de rencontrer les autres camps. C’est ce que rapporte le quotidien Les Échos dans sa parution du jour.