« Cher Monsieur Serigne Mboup, rends-nous la mairie et la chambre de commerce de Kaolack » (Par Mountaga Mboup)

0
34

Cher Monsieur Serigne Mboup, au nom des cadres ressortissants de Kaolack, nous vous demandons de nous rendre la Mairie de Kaolack, ainsi que la chambre de commerce.

Vous avez mis en échec votre probité comme serviteur du compétence transféré d’un Service extérieur de l’Etat, la mairie qui est un démembrement de l’Etat du Sénégal.

Vous avez mis en échec la probité comme serviteur du Service d’une collectivité territoriale en violant toutes les règles notamment sur l’attribution des marchés de la mairie déloyalement et s’auto-octroié d’autres ce qu’on peut appeler en droit des affaires une situation de conflit d’intérêt.

Vous avez dévoilé votre malhonnêteté publiquement, devant tes camarades de partie avec qui vous avez cheminé ensemble et vous ont forgé Vous ne vous faîtes aucune idée de la limite entre bienveillance et probité administrative, que tous les serviteurs d’un service publics connaissent très bien.

Compte tenue de votre incapacité de traiter honnêtement avec les Kaolackois ,
Compte tenue de votre incapacité de traiter honnêtement avec les Kaolackois qui vous ont élus avec une majorité de 65 %.

Au nom des cadres ressortissants de Kaolack, nous vous demandons de nous rendre la Mairie de Kaolack, ainsi que la chambre de commerce.

De revoir le contrat Auchan que vous faire installer au cœur de ville de Kaolack mais également celui de la Brioche Dorée Sénégal

Et enfin Vous êtes déclaré persona non gratta.

Par Mountaga Mboup, habitant de Kaolack…