Détecter le cancer du poumon avec Google

0
696

Des chercheurs de Google et de l’hôpital Northwestern (Etats-Unis) ont créé un modèle d’intelligence artificielle capable de détecter le cancer du poumon à partir de tests de dépistage.

Le cancer du poumon est l’un des cancers les plus meurtriers.Il se situe au deuxième rang des cancers chez l’homme, derrière le cancer de la prostate, et au troisième rang chez la femme. Comme pour de nombreux autres cancers, les meilleures chances de guérison reposent sur une détection précoce des tumeurs. C’est pourquoi les chercheurs de l’hôpital universitaire Northwestern (Etats-Unis) en collaboration avec les chercheurs de Google, ont créé un modèle d’intelligence artificielle (IA) capable de détecter avec précision le cancer du poumon.
Sur le même sujet
cancer-poumon-non-fumeurs
Cancer du poumon : les non-fumeurs sous-diagnostiqués
L’IA est capable de détecter les plus petites cellules malignes

Pour cette étude, publiée dans Nature medicine, les chercheurs ont d’abord élaboré leur algorithme à partir de 45 000 scanners (ou tomodensitométrie) du poumon en le formant à détecter toutes les tumeurs malignes, du plus petit changement à la plus importante. Les chercheurs ont ensuite présenté au programme 6716 nouveaux cas à traiter. L’IA aurait été capable de détecter les plus petites cellules malignes dans les nodules pulmonaires et aurait diagnostiqué 5 % de plus de cas de cancer que 6 radiologues certifiés. Le nombre de faux positifs aurait également été réduit de plus de 11 %.

Des travaux complémentaires sont nécessaires pour affiner le diagnostic mais les chercheurs estiment que ces premiers résultats sont encourageants car l’IA permet de réduire à la fois les faux positifs et les faux négatifs.