Senbataxal

Diary Sow a été remise aux autorités Sénégalaises

Diary Sow est entre les mains des autorités sénégalaises. L’annonce est faite par un proche de la jeune étudiante sénégalaise, portée disparue depuis le 4 janvier 2020. Pour le moment, le lieu où la meilleure élève du Sénégal, 2018 et 2019, a été trouvée n’a pas été dévoilée. Des sources concordantes indiquent que les services consulaires du Sénégal à Paris sont parvenus à la localiser et mieux, à la ramener au Consulat dans la capitale française. Elle serait entre de bonnes mains.

D’ailleurs, le ministre de l’Hydraulique, Serigne Mbaye Thiam, parrain de Diary, a pris hier soir un vol d’Air Sénégal pour la France. Plusieurs témoins l’ont aperçu à bord. Et d’autres témoins l’ont également vu débarquer à l’aéroport Charles de Gaulle. Sa présence sur le sol français coïncide avec l’apparition de la jeune fille.

La jeune étudiante sénégalaise, qui fréquentait le prestigieux Lycée de Louis le Grand où elle était inscrite en deuxième année de prépa pour Polytechnique, avait brusquement quitté sa résidence pour une destination inconnue jusque-là. L’émoi s’était saisi du Sénégal avec son cortège de rumeurs les moins plausibles aux plus invraisemblables. Son silence et les tentatives sans succès de la localiser avaient alimenté toutes sortes de fake news jusqu’à ce que la police française annonce que la piste criminelle était d’emblée écartée.

Après 10 jours d’enquête, les enquêteurs Français ont révélé que Diary Sow avait volontairement disparue. Dans des échanges avec son parrain, Serigne Mbaye Tiam, publiés récemment par ce dernier, la jeune fille de 20 ans, révélait avoir laissé assez d’indices pour qu’on sache qu’elle partait de son gré. « Je ne me cache pas. Je ne fuis pas. Considère cela comme une sorte de répit salutaire dans ma vie. « Si je ne m’étais pas manifestée jusqu’à présent, c’est pour la simple raison que j’étais dans l’impossibilité de le faire », disait-elle dans sa lettre.

Exit mobile version