Ecoles privées vs Parents d’élèves : Me Massokhna Kane et Cie dans la rue

0
143
D’après l’avocat consumériste, les établissements font dans le chantage, puisque ce qu’ils réclament est « manifestement illégal, malhonnête et abusif ».
Me Kane pense également que l’autorité publique a fui ses responsabilités devant la situation. « L’Etat du Sénégal, à travers ses ministres concernés, a avoué son impuissance et sa volonté de livrer les parents au chantage des écoles privées. C’est une démission », martèle-t-il à travers un communiqué.
Partant de cela, Sos consommateurs a décidé d’organiser une marche, en accord avec des associations de parents d’élèves, de syndicats d’enseignants, d’organisations de la société civile…
L’objectif est de dire non au chantage, disent-ils, mais aussi « exiger des autorités, le règlement global et définitif des scolarités de mars, avril et mai 2020 exigées indument ainsi que la règlementation des nouvelles conditions d’inscription dans les écoles privées ».