Effervescence politique à Podor : Le maire Aissata Tall Sall à la remorque du mouvement Alsar…

0
216
Madame le maire de Podor Aissata Tall Sall est vraiment sur des charbons ardents ,elle est à Podor depuis vendredi pour mener une opération de survie politique et de récupération de ses bases  sérieusement démantelées il ya quelques semaines au cours du maillage communal réussi par le mouvement And Liggey Sénégal ak Racine (Alsar).
 
Le ministre des affaires étrangères est dans tous ses états surtout qu’Alsar a frappé en plein dans le mille dans son fief du quartier historique, populeux et stratégique de Thioffy.Avec à la clé l’arrivée à Alsar de son frère Seydou Wone, connu pour être une des icônes de Podor. 
 
Aissata Tall Sall multiplie ainsi les descentes sur Podor et c’est son troisième séjour dans la ville en l’espace de quinze jours.
Ce week-end elle a prévu des activités comme le financement de femmes et une autre dénommée Yaatal Osez l’avenir. 
 
Le maire de Podor a même poussé le bouchon jusqu’à tenter d’initier l’opération originale du mouvement Alsar liée au financement des jeunes pour l’obtention de permis de conduire en synergie avec une auto- école de la commune. Mieux ou pis ( c’est selon),elle a procédé en catastrophe au renouvellement de la section Thioffy d’Osez l’avenir avec la nomination in extremis de la nommée Kadiata Sy au poste de coordinatrice.
 
C’est dire qu’elle est pratiquement à la remorque du mouvement Alsar qui avait récemment démantelé sa base politique avec une vague de défections de jeunes et de femmes d’Osez l’avenir vers le mouvement de Racine SY. Alioune Ngaido Coordonnateur des jeunes de son mouvement fait partie du lot en ayant posé ses baluchons dans  Alsar il ya 15 jours lors de la finale de football parrainée par Papis Ly patron d’Alsar à  Dakar. 
 
Le maire de Podor est donc réduit à tenter une opération de récupération car Alsar a déjà fixé les jeunes et les femmes de la commune avec des financements accordés aux jeunes et femmes de Thioffy, Lao Demba,Mbodjène,etc.
 
Les jeunes de ces différents quartiers ont déjà adhéré à la cause d’Alsar et ont déjà reçu leurs financements.
 
La bataille de Podor est donc bel et bien une réalité avec le ministre des affaires étrangères qui essaie de refaire son retard.
 
Par ailleurs, les jeunes  Jakartamen de la commune ont porté ce samedi des brassards rouges pour protester contre un arrêté du Préfet qui a fait état d’une interdiction de circulation dans la ville de 21 h à 06 heures du matin.