États-Unis/France : le dîner d’État, moment fort de la visite d’Emmanuel Macron à Washington

0
153

C’était le point d’orgue protocolaire de la visite d’Emmanuel Macron à Washington : le dîner d’État donné en son honneur par Joe Biden à la Maison Blanche pour clore deux jours de rencontres protocolaires et politiques avec, au menu, la volonté partagée par les deux présidents d’afficher la solidité des liens entre les États-Unis et la France

Robes longues et smoking étaient de rigueur à la Maison Blanche pour le dîner d’État organisé à l’occasion de la visite d’Emmanuel Macron. Sous une tente dressée sur la pelouse, quelque 350 invités triés sur le volet parmi lesquels le réalisateur Claude Lelouch ou l’homme d’affaires Bernard Arnault étaient réunis autour des couples présidentiels américain et français.

Mets raffinés et sourires

Des mets raffinés, des sourires et les fameux toasts échangés par Joe Biden et Emmanuel Macron. « La France est notre première amie », lance ainsi le président américain. « Mon cher Joe, mon cher ami, et laisse-moi dire, vive les États-Unis d’Amérique, vive la France, et vive l’amitié entre nos deux pays », lui répond son homologue français.

Les deux présidents ont affiché leur proximité. Emmanuel Macron s’en est réjoui :« Je souhaitais vraiment remercier le président Joe Biden, parce que c’est un dirigeant avec lequel nous avons des discussions très franches et très directes. »

Porte ouverte

Des discussions franches dont Emmanuel Macron a profité pour aborder la question des conséquences pour les entreprises européennes du plan américain de subventions à l’économie. Joe Biden n’a rien cédé : « Les États-Unis ne s’excusent pas pour cette législation », tout en laissant la porte ouverte à des aménagements dans son application. Une manière de se montrer à l’écoute de son « ami » Emmanuel Macron qu’il a reçu pour la première visite d’État de son mandat.