Fermeture frontières Guinée-Sénégal : “Alpha Condé protège son peuple contre les menaces”

0
201

Depuis septembre dernier, les frontières de la Guinée avec le Sénégal et la Guinée Bissau sont fermées pour des raisons de sécurité, allègue un ancien ministre guinéen de la communication.  

Se protéger contre les menaces

A l’approche de la Présidentielle de septembre dernier, le Président Alpha Condé avait pris la décision de fermer les frontières avec le Sénégal et la Guinée Bissau pour protéger les Guinéens contre des menaces qui planaient sur le pays. C’est du moins la version  de l’ancien ministre de la communication recueillie par visionguinee.info.

‘’Notre souhait, dans l’espace Cedeao, c’est la libre circulation des personnes et leurs biens. Un président de la République ne peut pas sanctionner son peuple en fermant les frontières juste parce qu’il a envie’’, indique Alhousseine Makanera.

Positions des Présidents…

“Un président ferme les frontières de son pays, parce qu’il veut protéger son peuple. Il évalue les risques qui pèsent avant de prendre la décision. Pendant la campagne présidentielle, il s’est passé beaucoup de choses qui peuvent interpeller l’opinion publique, a-t-il poursuivi’’.

…De la Guinée Bissau et du Sénégal

‘’A l’époque, on a vu la position des présidents de la Guinée Bissau et du Sénégal. Les débats sur l’élection étaient plus animés à Dakar que dans les autres pays. Donc si le président de la République a décidé de fermer les frontières, c’est parce qu’il y a des raisons suffisantes de le faire’’, ajoutera Makanera.

A rappeler que les frontières avec la Sierra Leone, fermées depuis septembre, sont rouvertes.