Forum de l’alliance des civilisations à Fès : le dialogue pour apaiser les tensions dans le monde

0
154

Apaiser les tensions entre le monde occidental et les pays du Sud, parvenir à une meilleure cohésion de l’humanité, voilà, en somme, l’objectif affiché par le neuvième Forum de l’alliance des civilisations des Nations unies organisé à Fès au Maroc. Mardi 22 novembre, le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, mais aussi de nombreux officiels, se sont exprimés.

En préambule du Forum, le message d’Antonio Guterres sonne comme un avertissement : « Les forces de la discorde et de la haine trouvent un terrain fertile dans un paysage maqué par les injustices et les conflits ».

« Apaiser les tensions »

Le secrétaire général des Nations unies pointe en particulier la situation des pays dits « du Sud », premières victimes des aléas de ces dernières années, et appelle à la solidarité : « Dans ce monde troublé, nous devons apaiser les tensions, favoriser l’inclusion et la cohésion sociale, et faire émerger des sociétés plus unies et plus résilientes. La coopération est la seule voie possible pour faire progresser la paix, le développement durable et les droits humains ».

L’union des civilisations est encore loin

Parmi les délégations africaines, ces propos sont plutôt bien accueillis, même si certains comme Aminata Touré, ancienne Première ministre sénégalaise, estiment que l’union des civilisations est encore loin : « Par le passé, il faut se rappeler, au nom de missions civilisatrices, certaines civilisations ont été complètement détruites. Et cela a été le cas en Afrique. Et donc, pour qu’un dialogue sain s’établisse, il faudrait d’abord que l’Occident reconnaisse ses torts et s’engage à les réparer également ».

Les échanges doivent se poursuivent jusqu’à ce soir pour parvenir à une déclaration commune.