Il n’y a pas de gagnants dans les tensions commerciales, selon le chef de l’ONU

0
788

Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a souligné vendredi qu’il n’y a pas de gagnants mais seulement des perdants dans les tensions commerciales, lors d’une session extraordinaire du Conseil général de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) à Genève.

« Il convient de souligner que lorsque les tensions commerciales augmentent, il n’y a pas de gagnants, mais seulement des perdants, en particulier parmi les pays en développement », a déclaré M. Guterres dans son discours.

Il a souligné « qu’il est essentiel que les tensions continuent d’être résolues par le dialogue et la coopération multilatérale ».

Le Conseil général est l’organe de décision au plus haut niveau de l’OMC à Genève, qui se réunit régulièrement pour s’acquitter des fonctions de l’organisation.

Dans un discours prononcé devant le Conseil général de l’OMC, le chef de l’ONU a rappelé que « des obstacles importants sont apparus dans nos efforts pour exploiter la force positive de la mondialisation en faveur du développement durable ».

Notant que les tensions commerciales se sont intensifiées au cours de l’année écoulée, et menacent à la fois la croissance du commerce global et le fondement du système du commerce multilatéral, M. Guterres a averti que « ces tensions commerciales constituent un recul majeur pour la revitalisation du partenariat mondial nécessaire au développement durable ».

« Lorsque les tensions commerciales s’exacerbent, il n’y a pas de gagnants, il n’y a que des perdants, en particulier parmi les pays en développement », a-t-il indiqué, soulignant qu’il est essentiel que les tensions continuent à être résolues par le dialogue et la coopération multilatérale.