Immigration clandestine: déclaré mort en mer, un Thièssois réapparait à ses funérailles

0
215

Cheikh Tidjane Dièye, habitant le village de Keur Demba Kébé, sur la route de Tassette (département de Thiès), est un miraculé de l’émigration clandestine.

Il avait pris l’une des pirogues du barça ou barsakh, pour une émigration irrégulière en Espagne. Mais des information parvenues aux parents, font écho d’ ennuis en mer ayant occasionné le décès de tous les occupants de l’embarcation, sauf trois d’entre eux dont Cheikh Tidjane Dièye. Mais ce dernier ne donne pas signe de vie.

Las d’attendre le rescapé, ses parents ont fini par envisager l’éventualité qu’il soit aussi mort. Ils ont alors décidé d’organiser ses funérailles. Ce dimanche 15 Novembre, date retenue pour la cérémonie religieuse pour le repos de son âme, il leur est parvenue une nouvelle inespérée.

Cheikh Tidiane Dieye est bien vivant, et devrait rentrer d’un moment à l’autre à Thiès auprès de sa famille. Heureux, parents et proches qui avaient afflué de partout mangent de bon cœur le « lakh » servi, avant d’accueillir le rescapé, dont l’apparition a sauvé une autre vie: celle du bœuf qui devait être immolé, pour ces funérailles heureusement ratées.