Jour de vérité pour Aïda Mbacké, la femme qui avait brûlé vif son mari

0
248
 
Elle avait brûlé vif son mari sous l’emprise de la jalousie. Elle risque la réclusion à perpétuité, rapporte Rewmi Quotidien.
 
Ses avocats avancent qu’elle n’était pas en état normal au moment de son acte et qu’elle souffrirait de troubles psychiques.