Kédougou :«Il a enlevé ma perruque, déchiré ma jupe avant de… »

0
184

Une agression ultraviolente, achevée par un viol, s’est déroulée le week-end dernier, à Kédougou. Halimatou Diallo (22 ans), domiciliée au quartier Mosquée, a saisi les limiers du commissariat central de Kédougou d’une plainte contre un militaire qu’elle accuse de viol.

« Je me suis débattue jusqu’à essoufflement. Il m’a enlevé ma perruque, a déchiré ma jupe. et m’a dit qu’il est militaire et qu’il est un tueur et qu’il a l’habitude de tuer », a déclaré Halimatou, selon l’Obs.