Korité 2019 : Dans son sermon, l’Imam Alioune Ndao appelle les musulmans à être ‘’très vigilants’’

0
645

L’Imam Alioune Badara Ndao a fait un sermon ce mardi 4 juin 2019, lors de la prière de Korité au cours duquel il a expliqué pourquoi les musulmans se doivent d’être unis et plus vigilants pour éviter des violences qui vont aboutir à une guerre civile. L’occasion a été saisie aussi, par l’imam Ndao, pour déplorer la peur que suscite  ‘’Allahou Akbar’’, sur les réseaux sociaux.

‘’Ces derniers temps, il est constaté que les gens saluaient la grandeur divine. Cela veut dire que rien n’est plus grand, ni plus important que notre Créateur. Rien qui ne vient pas d’Allah Swt ne nous ébranle. Voilà pourquoi Satan n’aime pas qu’on dise Allah Akbar. À chaque fois qu’on dit, au cours de l’appel à la prière, Allah Akbar (Dieu est Grand), Satan prend la fuite en se bouchant les oreilles. Nous autres, nous nous en rendons pas compte. Et c’est le Prophète Mohamed (Psl) qui nous a rapporté cela’’, a dit Imam Ndao.

Selon lui, ‘’Voilà pourquoi, toutes les mauvaises volontés ont réuni leurs forces pour diaboliser Allah Akbar. Elles se sont liguées pour ternir sa réputation. Je regrette ce qui se passe dans notre pays. Parce qu’il y a quelques temps, j’ai cru entrevoir dans une pièce de théâtre, un camion d’hydrocarbures de la compagnie Total qui devait être explosé. Dans cette pièce, instruction avait été donnée à la personne sensée faire exploser le véhicule de dire ‘’Allah Akbar’’. Si on en arrive à ce stade de dégradation de valeur dans un pays comme le Sénégal, l’on peut considérer que nous avons été fortement intoxiqués’’.

‘’Allah Akbar’’, poursuit-il, est une invocation qui favorise le développement du monde. C’est une invocation qui engendre la paix, favorise la quiétude, la cohésion. Autant de facteurs de paix que Satan n’aime pas et qu’il n’aimera jamais ! Voilà pourquoi, nous musulmans, devrions être très vigilants. J’avais dit, au cours du Ramadan, quelque part, que ceux qui s’illustrent dans des faits qui n’honorent pas la religion, la ternissent en posant des actes terroristes comme les kamikazes, ou en posant des bombes. Est-ce qu’un musulman ferait une telle chose. Non ! Il ne le ferait pas. Donc, l’on ne doit pas faire faire à son prochain ce qu’on aimerait pas faire soi-même. On a toujours dit que ceux qui posaient des actes terroristes n’étaient pas des musulmans. Et qu’ils se font passer comme tel pour ternir l’image des musulmans’’, s’insurge Imam Ndao.

Selon lui, ‘’l’incendie de la Cathédrale Notre Dame de Paris, il ne l’a pas laissé en rade. Elle a engendré une révélation inquiétante. L’homme qui avait en charge le volet informatique de la société secrète appelée Gladio a fait une révélation très grave. Pour ceux qui ne connaissent pas Gladio, comprenez que c’est une entité qui entretient une étroite collaboration avec l’Otan, elle qui est en charge de la Police Européenne, et même nos forces de l’ordre (Police et gendarmerie). Rares sont les gradés de ces forces de sécurité et de défense qui savent ce qu’est Gladio. Il faut avoir un certain niveau de responsabilité pour maitriser ce qu’est Gladio’’.

Comme dans un récit, l’imam évoque les témoignages de cet informaticien. Celui qui a révélé que les attentats dont on parle et qui sont commis en Irak, Syrie, dans beaucoup de pays d’Afrique d’Europe, d’Asie, d’Amérique sont l’œuvre de cette société secrète appelé Gladio. Je vous recommande de mener des recherches sur l’internet. Vous verrez que cet informaticien n’est pas la seule personne à dénoncer ces actes terroristes perpétrées contre des concitoyens pour des intérêts matériels de ce bas-monde. Cet homme a fait des révélations sur le service qu’il gère dans la lutte contre le terrorisme. Il nous faut donc mener des recherches. Parce c’est une nouvelle porte d’entrée de Satan, cette voie d’accès des francs-maçons qui veulent transformer le monde en brasier. C’est par cette porte qu’ils vont passer pour diviser les musulmans. En résumé, quand ces gens-là ont besoin de quelque chose dans un pays, ils en profitent pour faire d’une pierre deux coups. Ils peuvent venir et dire qu’ici au Sénégal, le mouridisme est très puissant, le tidianisme est bien ancrée, les mouvements islamiques commencent à se multiplier. Donc, elle choisit certaines de ces entités les plus résistantes et crée une rivalité qui les fait s’entretuer.
Gladio détient des véhicules qui ne se font jamais contrôler ni par la police, ni par la gendarmerie.  Ils sont à même d’aller commettre un attentat et de retourner tranquillement chez eux sans être arrêtés’’, dit-il.

‘’Après la commission des faits, ils attendent une heure de temps pour revendiquer l’acte au nom du mouvement islamique contre un groupe mouride. Ils savent très bien que confronter ces deux camps, c’est semer les graines de l’embrasement de notre pays. cela constitue une occasion en or leur permettant d’attaquer leurs ennemis ; d’arrêter des responsables, d’attaquer les mosquées dites Mourides, au nom du Mouvement islamique. Je donnais cela à titre d’exemple. Ces mourides, devenant de plus en plus frustrés finissent par se défendre et rendre le coup. Et c’est le croisement de fer de ces deux entités qui finit par mener vers la guerre civile’’, renseigne-t-il.