L’annonce la CEO de Wodside : « On devrait commencer à produire du pétrole Sénégal en… »

0
37

Lundi, British Petroleum (Bp) a annoncé que le navire qui va assurer la production du Gaz sénégalo-mauritanien est en route pour le site du gisement. Du côté de Sangomar aussi, Woodside (actionnaire majoritaire du projet pétrolier sénégalais) vient de donner des nouvelles de l’avancement des travaux. Ce, à quelques mois du député de la production.

À Sangomar, le plus important projet pétrolier sénégalais, les plans se déroulent comme prévu. «Dans l’ensemble, le projet est achevé à 77 % et on devrait commencer à produire du pétrole en fin 2023», assure Meg O’Neill, la patronne de Woodside.

La compagnie pétrolière qui détient une participation de 82% à Sangomar, renseigne que «l’installation sous-marine et le forage de développement ont bien progressé. A lheure actuelle, 7 des 23 puits prévus étant désormais terminés». Le navire de production, de stockage et de déchargement (Fpso), lui, est en phase de mise en service à Singapour, dit-elle.

La compagnie pétrolière a aussi dévoilé ses dépenses, pour ce qui concerne l’année 2022.  Dans la rubrique «dépense des projets clés», Woodside déclare qu’elle a déboursé 290 millions de dollars au quatrième trimestre de l’année, pour le projet Sangomar.

Au premier trimestre de l’année, la compagnie dit avoir dépensé 242 millions de dollars, 207 millions de dollars au second trimestre et 278 au troisième trimestre. Ce qui fait 1017 milliards de dollars. Soit 613,8 milliards de francs Cfa, environ.