LE CUDIS au Palais : les nervis s’invitent à l’audience…

0
171

Selon Les Échos, lors de la rencontre tenue au Palais, les membres du CUDIS ont fait savoir au Président Macky Sall que l’État utilise beaucoup de violences contre l’opposition et qu’il n’est pas transparent dans ses démarches.
Moundiaye Cissé de l’Ong 3D a fustigé devant le chef de l’État la présence de plus en plus visible de nervis qui s’en prennent aux manifestants.

La réplique du président de la République n’a pas tardé. «Il ne faut tout mettre sur le dos de l’État quand on parle de violence. Il faut aussi voir du côté de l’opposition. Nous sommes dans un État de droit et il est inconcevable que des gens fassent comme ils veulent. On ne peut  pas laisser les gens manifester n’importe comment.»

Macky Sall de marteler : «L’État n’a aucun problème à encadrer des manifestations. Car, des personnes ont pendant plusieurs mois manifesté chaque vendredi, mais il y a quand même une limite à ne pas dépasser (…) Tout ce qu’on souhaite, c’est qu’on respecte le jeu démocratique ».