Ligue des Champions : Liverpool s’impose à Madrid, le Real humilie le Shakhtar…

0
245

L’Atlético de Madrid et Liverpool nous ont offert un beau spectacle au Metropolitano, où les Reds se sont imposés 3-2 malgré le doublé de Griezmann, expulsé en début de deuxième période. On notera aussi les grosses victoires du Real Madrid contre le Shakhtar (5-0) et de l’Ajax face à Dortmund (4-0).

Si les fans parisiens et bon nombre de Français avaient un œil sur le duel du PSG face à Leipzig, l’affiche de la soirée avait lieu à Madrid, où l’Atlético de Madrid accueillait Liverpool. Et très vite, les Colchoneros ont été cueillis à froid. Les Reds ont ainsi frappé très vite, via Milner, qui n’a eu qu’à mettre le pied pour dévier une frappe de Salah de l’extérieur de la surface (0-1, 8e). L’Egyptien avait réalisé une superbe action individuelle avant de tirer. Les Colchoneros prenaient l’eau, puisque cinq minutes plus tard, Keita décochait une reprise de volée qui se logeait directement au fond des filets (0-2, 13e). Mais les locaux avaient des ressources, et sur cette frappe de Koke, Griezmann ouvrait le pied, en position de renard, pour tromper Alisson (1-2, 20e). Ensuite, le Français manquait un mano a mano avec le portier brésilien (27e) ! Après une belle action de João Félix, le champion du monde 2018 ne tremblait pas cette fois et signait son doublé (2-2, 34e).
L’Atlético avait pris le dessus dans le jeu et Félix, puis Lemar, auraient pu facilement signer le troisième but de l’équipe locale. Tout comme Carrasco, en début de deuxième période. Seulement, Antoine Griezmann allait écoper d’un rouge direct à la 52e après un pied haut, à hauteur du visage de Firmino. Il sortait tout de même sous une superbe ovation du Wanda Metropolitano, signe qu’il s’est remis tout le monde dans la poche. De quoi clairement changer la dynamique de la rencontre, avec un Liverpool qui était au bord de la rupture avant l’expulsion et qui a pu commencer à respirer un peu. Si l’Atlético de Madrid tenait, Mario Hermoso bousculait Jota dans la surface sur un ballon aérien. Salah ne tremblait pas et transformait (2-3, 78e). L’Atlético pensait aussi bénéficier d’un penalty quelques minutes plus tard, mais l’arbitre revenait sur sa décision après avoir revu les images. Le score n’a plus bougé. Liverpool reste leader et les Colchoneros conservent leur deuxième place, avec Porto qui revient à égalité derrière.
Vinicius Junior a aussi fait le show
Les voisins merengues eux se déplaçaient sur la pelouse du Shakhtar, équipe qui a posé beaucoup de soucis à la Casa Blanca ces dernières années. Après avoir perdu face à Tiraspol lors de la dernière journée, l’équipe de Carlo Ancelotti s’est refaite, sans vraiment souffrir. Dès le coup d’envoi, les Merengues se portaient à l’attaque et s’offraient des premières situations intéressantes, via Kroos ou Benzema. C’est Sergiy Kryvtsov, malheureux, qui a envoyé le cuir au fond des cages de Trubin, lobé sur ce coup (0-1, 37e). Au retour des vestiaires, Vinicius Junior faisait le break (0-2, 51e), avant de signer un doublé (0-3, 56e) sur une action individuelle de très grande classe. L’autre talent brésilien de l’équipe, Rodrygo Goes, servi par son compatriote, se mêlait lui aussi à la fête. Il plaçait une frappe puissante sous la barre, imparable (0-4, 65e). Benzema, assez peu chanceux jusqu’ici, signait le but de la manita dans le temps additionnel. Le Real Madrid est maintenant deuxième, alors que les Ukrainiens sont bons derniers avec un petit point.
La Joahn Cruyff Arena d’Amsterdam accueillait elle aussi une belle affiche. L’Ajax accueillait le Borussia Dortmund dans ce duel entre équipes joueuses, et qui avaient toutes deux remporté leurs deux premiers matchs dans la compétition. A la surprise générale, l’équipe néerlandaise a très vite pris le contrôle de la partie et c’est Reus qui a permis à son rival du soir de passer devant au score avec un but contre son camp (11e). Daley Blind doublait la mise d’une belle demi-volée depuis l’entrée de la surface de réparation (2-0, 25e). Antony pliait la rencontre peu avant l’heure de jeu, et Haller voulait aussi faire la fête ce soir en signant le quatrième (4-0, 72e). Une véritable leçon de football. Parcours parfait pour les Ajacied pour l’instant donc dans cette édition de la plus prestigieuse des compétitions européennes !
Face au petit poucet mais leader du groupe D le Sheriff Tiraspol, l’Inter n’est pas tombé dans le même piège que le Real Madrid et a réussi à s’imposer sur le score de 3-1. A la retombée d’un corner, Dzeko expédiait le ballon en pleine lucarne (1-0, 34e). Thill égalisait tout de même en début de seconde période (1-1, 52e), mais ce ne fut qu’une petite frayeur, puisque Vidal (2-1, 58e) et de Vrij (3-1, 67e) remettaient vite de l’ordre. L’Inter reste troisième, mais est dans la roue du Real Madrid et de son rival du soir, tous deux à six points, deux de plus que les Intéristes. De son côté, l’AC Milan s’est incliné sur la pelouse de Porto grâce à un but de Luis Diaz en deuxième période. Les Milanais n’ont aucun point au compteur après trois journées…
Les résultats de la soirée
Atlético de Madrid 2 – 3 Liverpool Griezmann (20e, 34e) – Milner (8e), Keita (13e), Salah (78e)
Shakhtar Donetsk 0 – 5 Real Madrid Kryvtsov csc (37e), Vinicius Junior (51e, 56e), Rodrygo (65e), Benzema (90e+1)
Porto 1 – 0 Milan Luis Díaz (65e)
Inter 3 – 1 Sheriff Tiraspol Dzeko (34e), Vidal (58e), De Vrij (67e) – Thill (52e)
Ajax 4 – 0 Dortmund Reus csc (11e), Blind (25e), Antony (57e)
PSG 3-2 Leipzig