L’institution internationale qu’il voit Macky diriger après sa présidence

0
141

Alioune Tine ne le cache pas. Foncièrement contre un troisième mandat du président Macky Sall, le fondateur de Africajom center estime que le chef de l’Etat du Sénégal a le profil de l’emploi pour diriger d’institutions internationales telles que l’Onu.

«Absolument, s’il le veut il peut l’avoir. Les gens lui font confiance», a indiqué l’ex leader de la Rencontre africaine des Droits de l’homme (Raddho), qui était l’invité du «Grand jury» de la Rfm.

Une des raisons qui fondent cet argument de Aliou M. Tine, est que l’actuel président de la République a connu une grande réussite dans sa politique  diplomatique. Surtout celle qui est tournée vers l’internationall.

«Je pense que vraiment  sur le plan diplomatique il n’y a rien à dire. Et sur ce plan-là, on a besoin de leadership en Afrique. On manque de leadership continental», dit-il.