Make-up, ongles, cils… : Le marché des accessoires et habillement investi par les femmes

0
239
À 3 jours de la Tabaski, l’ambiance est au rendez-vous dans les différents marchés du pays. Seneweb a ainsi fait un tour au marché central de Thiès où le démarchage des clients se fait dans les coins recoins du marché. Ici, les commerçants et spécialistes et la beauté usent et abusent de formules pour ferrer la clientèle.
 
C’est une lapalissade que de dire que le marché est rempli d’accessoires de toutes sortes, des habits prêt à porter, des chaussures. Les salons de beauté sont également débordés. Il faut se faire belle le jour de la fête. Certains fidèles musulmans n’hésitent pas à casser leur tirelire.
 
Anta, une jeune dame âgée de 28 ans est venue chercher des accessoires. « Je suis venue au marché pour acheter des bijoux (bague, montre, boucle d’oreilles et chaîne); je suis une jeune femme mariée et c’est la première fois que je passe cette fête avec ma belle-famille, donc je dois me faire belle. J’ai déjà acheté un getzner et des chaussures. Il me reste juste de petites choses à compléter », a indiqué la jeune mariée.
 
Non loin de là, Fatim, habillée en jean et body avec un bébé sur le dos. Elle est venue faire make-up et promet de se parer de ses plus beaux atours le jour de l’Aid-El-Kébir.
 
« Le jour de la Tabaski, on est fatigué parce qu’on dépense beaucoup d’énergie la journée. C’est pourquoi je suis là pour un soin du visage et faire une pose cils et ongles; de ce fait, la nuit, je vais juste compléter mon maquillage. C’est la fête, donc on doit se faire belle ».
 
Pendant ce temps, Khady, mère de famille, reste préoccupée par les habits de ses enfants. Elle est assise sur une chaise en attendant que le tailleur termine le travail.
 
« Je suis mère de famille, je suis là pour récupérer les boubous de mes enfants. Pour moi, la fête c’est pour les enfants; s’ils sont bien habillés, je suis contente » a confié la dame.