Mamadou Lamine Diallo : « À BBY, on devient économiste par décret présidentiel »

0
103
Selon le leader du mouvement Tekki, « Abdoulaye Daouda Diallo (ADD) a reconnu le pillage pour s’empresser de dire qu’ils ne sont pas les premiers; tous les régimes ont fait la même chose (Sic)! Les travailleurs de la Poste devraient se lever et défendre leur entreprise et refuser le clientélisme sans lendemain. ADD à la suite de son prédécesseur Amadou Ba, aime à  annoncer des records de dépenses budgétaires. Il oublie d’annoncer des records d’endettement extérieur et intérieur. La dette du Sénégal dépasse les 10 000 milliards. Les arriérés intérieurs, ce que l’Etat doit aux PME, PMI, BTP, Transport, Secteur Pétrolier, Universités privées, Avions de Air Sénégal, Hôpitaux, CMU et même bourses familiales, etc., dépassent largement les obligations impayées de l’Etat, invention de BBY pour cacher la dette intérieure. Celle-ci est la variable macroéconomique critique de notre pays à taux de change fixe et à création monétaire limitée ».
Il ajoute : « Donc ADD prompt à donner des leçons d’économie 2.0 (à BBY on devient économiste par décret présidentiel ou par nomination comme député) devrait plutôt chercher à effacer les arriérés intérieurs de manière transparente ».
Par ailleurs, MLD signifie qu’à ce sujet, ADD devrait faire le point sur le patrimoine bâti de l’Etat cédé à des privés à  Dakar-Plateau et nous dire ce que l’Etat gagne dans cette affaire. « Sa nouvelle société de gestion du patrimoine bâti votée en catimini à l’Assemblée Nationale, ne devrait pas servir à masquer des opérations douteuses du libéralisme de copain », conclut-il.