Me El Hadji Diouf accuse : « ces associations des droits de l’homme, dirigées par des francs-maçons qui s’opposent à la peine de mort »

0
663

Me El Hadji Diouf est resté égal à lui-même. Le tonitruant avocat a repris de volée les droits-de-l’hommistes qui s’opposent au retour de la peine de la mort, souhaité par une frange de la population, face à récurrence des viols et des meurtres.

« Ce sont ces associations des droits de l’homme, dirigées par des francs-maçons et des lobbys djihadistes qui s’opposent à la peine de mort », a accusé l’avocat. Et de poursuivre « partout où il y a la religion, ils disent que c’est dégradant. C’est eux qui défendent les homosexuels et autres. Moi je dis œil pour œil, dent pour dent. Je suis pour la loi du talion. Celui qui ôte la vie humaine doit perdre la vie ».