Mecque : La nouvelle qui va réjouir les sénégalais candidats au pèlerinage

0
40

L’Arabie saoudite a annoncé, lundi 9 janvier, qu’elle n’imposera pas de limites sur le nombre de pèlerins cette année au hadj, prévu en fin juin 2023. Le pays lève également la limite d’âge fixée à 65 ans pendant la crise du Covid-19.

Les restrictions, liées à l’âge et au nombre de pèlerins, pour pèlerinage aux lieux saints de l’Islam, ont été levées par l’Arabie Saoudite. Ce qui soulage nombre de sénégalais, particulièrement les agences de tourisme et les associations qui organisent des voyages groupés. La baisse des quotas avait fait grimper les prix et c’est surtout l’âge maximal de 65 ans qui posait problème, car la majorité des pèlerins sont des anciens.

« C’est un soulagement, tout le monde applaudit des deux mains. Le Sénégal a une particularité : généralement, le plus grand pourcentage de nos pèlerins sont des personnes âgées. On avait inscrit beaucoup de pèlerins, mais on a dû leur expliquer qu’ils ne pouvaient plus partir. Certains avaient même déjà versé leur argent. Voilà pourquoi je dis que c’est un grand soulagement», s’est réjoui l’imam Bachir Diop.