Mermoz : Un militant de l’Apr tente de s’immoler par le feu devant la maison de Macky

0
41

Un individu, du nom de Cheikh Tidiane Coly, a été mis aux arrêts par la gendarmerie, dimanche dernier. L’homme a tenté de s’immoler par le feu, devant le domicile privé de Macky Sall sis à Mermoz.

L’individu en question, a été présenté au procureur de la République. Il s’agit de Cheikh Amadou Tidiane Coly qui, ne pouvant rencontrer le Président de la République, a tenté de s’immoler par le feu devant la résidence de celui-ci, sise à Mermoz. Il expliquera son acte de désespoir par des difficultés financières pour exécuter un marché a la société «Seter».

Selon L’Observateur qui donne l’information, M. Coly est un militant du parti présidentiel, l’Alliance pour la République (Apr). Il voulait à tout prix solliciter auprès de son mentor, une aide financière lui permettant d’exécuter un marché conclu avec la Société d’exploitation du train express régional de Dakar (Seter).

C’est ainsi qu’il s’est rendu à la résidence du Président Sall à Mermoz. Arrivé sur les lieux, il s’est présenté aux agents comme étant un militant de l’Apr et demande à rencontrer le maître des lieux pour une «affaire urgente le concernant». Il sera éconduit par l’agent qui le somme de vider les lieux.

Déçu, Cheikh Tidiane Coly qui n’envisageait pas quitter les mains vides, avertit l’agent qu’il ne compte point bouger d’un iota. Mieux, qu’il va tenter de s’immoler par le feu sur place. Mais, il sera rapidement cerné et maitrisé par les gardes et mis à la disposition de la brigade de Ouakam.

«Je suis chef d’entreprise. J’avais soumissionné et gagné un marché à la Seter portant sur un contrat d’hygiène publique. Selon les clauses du contrat, je devais entretenir les différentes gares de la Seter, de Dakar à Diamniadio. Le contrat a pris effet le 11 mars 2023. Le gros du travail devait démarrer le 20 mars 2023. Malheureusement, je suis confronté à des difficultés financières pour l’exécution du contrat», a-t-il dit aux enquêteurs pour expliquer sa volonté de voir le chef de l’Etat.