Nafissatou Diallo : « Personne ne passera par le PDS pour diviser l’opposition… »

0
219

Secrétaire Nationale à la communication du PDS, Nafissatou Diallo affirme que sa formation politique rejette d’emblée toute participation à un gouvernement d’unité nationale. Dans l’Obs du jour, la députée de Wallu Sénégal précise qu’au-delà du Parti, l’inter-coalition Yewwi-Wallu se concertera pour savoir le comportement à adopter si, toutefois, son entrisme était sollicité par le Président Macky Sall.

Un gouvernement d’unité nationale

« Je précise d’abord que nous sommes en inter-coalition. Nous sommes allés ensemble aux élections législatives du 31 juillet 2022 pour gagner le maximum de départements. Aujourd’hui, s’il y a des décisions à prendre, ce sera aux leaders des deux coalitions de Yewwi Askan Wi et Wallu Sénégal de le faire. Mais, d’ores et déjà, la coalition Wallu Sénégal reste ancrée dans l’opposition et dans l’inter-coalition. Tout se fera avec les leaders de Yewwi et ceux de Wallu. A l’heure où je vous parle, Wallu n’a pas abordé cette question de gouvernement d’unité nationale parce qu’elle a décidé de rester dans l’opposition avec Yewwi. Si demain, il doit y avoir une décision à prendre, ce sera l’inter-coalition de se réunir, de travailler ensemble afin d’apporter les réponses nécessaires. »

La position précise du PDS

 

« Le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) rejette toute idée d’entrer dans un gouvernement d’unité nationale parce qu’il est dans une coalition. Et toute décision sera prise en concertation avec ses alliés. Je rappelle que le PDS n’est pas allé seul à ces élections législatives. Il est allé dans Wallu Sénégal et a obtenu ses scores de concert avec ses alliés de Wallu et de l’inter-coalition Yewwi. Mais en ce qui le concerne, le PSD rejette toute forme d’entrisme. Tant qu’il n’y a pas de discussion avec Wallu et Yewwi. Ce que je veux dire, en clair, c’est que si Macky Sall s’amusait à venir voir seulement le PDS, il serait rejeté. Personne ne passera pas nous pour faire la politique du diviser pour mieux régner. Personne ne passera par le PDS, sous prétexte de retrouvailles d’une famille libérale, pour diviser l’opposition. »

La décision de Macky Sall d’ouvrir son gouvernement à l’opposition…

« Plusieurs Sénégalais ont été surpris par cette alliance entre Wallu et Yewwi. Nous nous sommes concertés dans nos bureaux pour décider ensemble de cette inter-coalition. Et c’est de la même manière que nous allons nous réunir. Le moment venu, nous nous rencontrerons pour connaître la posture à adopter. Mais pour l’heure, nous ne pouvons nous avancer sur cette question. Ce que je peux vous dire, c’est que nous sommes fortement ancrés dans l’opposition. Nous sommes dans une inter-coalition. »