Ousmane Sonko : « Le procureur de Mbour a menti … Ils étaient avec moi lorsque les évènements se produisaient! »

0
155

Le leader de Pastef a encore mis en garde la justice. Face à la presse, Ousmane Sonko, est revenu sur l’arrestation des ses gardes rapprochés interpellés par les éléments de la section recherches de Mbour. « Le kidnapping de mes gardes du corps c’est des méthodes du temps de la Russie  Stalinienne. Le procureur de Mbour a menti. Ils n’ont rien fait. Lorsque les incidents se produisaient, ils étaient avec moi. Je demande aux magistrats de dire le droit. J’en suis sûr et certain qu’ils vont les libérer. Car si ce pays est en sens dessus-dessous, c’est de la faute de la justice », a fait savoir Ousmane Sonko.

Il accuse comme étant à l’origine de tout, la responsable de l’Apr de Tchicky. « C’est madame Dione qui est à l’origine de tout cela. C’est eux qui ont provoqué mon cortège. Mes éléments ont fait du self défense parce que nous avons été provoqués. Mes gardes ne sont concernés que par la sécurité », souligne l’homme politique.

Poursuivant, il a interpellé les guides religieux de ce pays. « Je demande aux chefs religieux d’intervenir tant que c’est nécessaire au lieu d’attendre que Macky Sall soit dos au mur, accroupi, pour jouer la médiation et nous demander d’apaiser la situation… », conclut Sonko.