Ousmane Sonko met en garde : « Si Macky veut être candidat, il devra marcher sur nos cadavres »

0
230
Le leader de Pastef est formel : « S’il (Macky Sall) veut être candidat (à la présidentielle de 2024), il devra marcher sur nos cadavres ». Ousmane Sonko a ainsi mis en garde le président Macky Sall, lors du rassemblement, ce vendredi, du mouvement M2D à la place de la nation.
 
« Il n’y a qu’un seul sénégalais qui ne sera plus candidat dans ce pays et c’est Macky Sall. S’il veut être candidat, il devra marcher sur nos cadavres », peste-t-il. Non sans annoncer à Macky Sall que : « L’État de grâce est terminé ».
 
Selon Sonko et Cie qui exigent la libération des 8 détenus de mars dont 3 ont été libérés aujourd’hui (1 à Ziguinchor et 2 à Diourbel), renseigne que : « cette manifestation n’est qu’un avertissement. Elle se poursuivra jusqu’au jour où tous les détenus seront libérés ».