Pour un bol de « Thiep », il fracasse le front et la nuque de son ami

0
256

Jugé hier devant le Tribunal d’instance de Dakar pour coups et blessures volontaires avec une incapacité temporaire de travail de 15 jours, Samba Yade a écopé de 6 mois assortis de sursis, une peine d’avertissement. A cause d’un plat de «ceebou dieune», il a roué à coups de bâton la partie civile, Mamadou Diallo.

Samba Yade doit être un friand du riz au poisson (« ceebou dieune ») et ne badine pas avec. Pour un plat de «ceebou dieune », il a failli abréger la vie de Mamadou Diallo. Heureusement, une prompte intervention des secouristes a pu le sauver. Il s’en est sorti avec des blessures graves: un crâne balafré, le front et la nuque tuméfiés a été statuée hier devant le tribunal d’instance de Dakar.