Présidentielle 2024 / AFP : Après Sicap, les sections de Guinguinéo, Kaolack et Nioro veulent un candidat du parti

0
35
Après la section de Sicap, celles de Guinguinéo, Nioro et Kaolack ont pris une résolution visant à se démarquer de Benno Bokk Yakaar  pour la présidentielle de 2024. Ces sections veulent une candidature estampillée Alliance des Forces de Progrès (AFP) lors de ce scrutin. Voici l’intégralité de leur résolution.
 
“Les responsables, militants et sympathisants de l’Alliance des Forces du  Progrès (AFP) des départements de Guinguinéo, Kaolack et Nioro se sont  réunis en Assemblée générale le Samedi 21 Janvier 2023 , à Keur Socé pour  échanger sur la Vie du parti et les perspectives politiques.

 
Au terme d’échanges larges et approfondis, les participants venus des trois départements, ont noté avec satisfaction la sincérité et le dynamisme du  débat.
 
Et, 
 
Considérant que la décision d’accompagner le Candidat Macky Sall prise le  10_ mars 2014 a été obtenue au terme d’une Assemblée générale  démocratique, qui a duré 6 tours d’horloge avec la réserve si « les choses  restaient en l’état ; »
 
Considérant, la déclaration faite par le Secrétaire général Moustapha Niasse  lors de la Célébration du 19 juin 2019, indiquant que l’AFP aura son candidat  en 2024 au terme de la durée du mandat du Président Macky Sall, reprise en  chœur par son directeur de Cabinet, secrétaire national chargé des élections ; 
Considérant que l’AFP a rempli pleinement sa part du pacte « gagner ensemble  et gouverner ensemble » qui prend fin en 2024 , dans l’honneur la loyauté et la dignité ; 
 
Considérant aussi que dans le Benno Bokk Yaakar, l’AFP est devenue la  variable d’ajustement des frustrations et des déceptions,  
 
Considérant que, de 13 députés en 2012, l’AFP se retrouve avec 03 députés en 2022 perdant au passage les 6 Députés de la région de Kaolack 
 
Considérant que l’inertie de notre parti, réduit à une gestion solitaire d’un  groupe, en est la principale cause, du fait du décrochage entre le sommet et  la base ; 
 
Considérant enfin, que le destin de notre parti est de conquérir et d’exercer le  pouvoir, conformément aux idéaux de l’appel du 16 juin 1999, qui restent plus  que jamais d’actualité. 
 
Nous, responsables et militants de l’AFP, réunis en assemblée générale ce 21  janvier 2023 à Keur Socé, appelons le parti à présenter un candidat de l’AFP  à l’élection présidentielle de 2024. 
 
Enfin, l’assemblée propose par acclamation, notre camarade Alioune Sarr  comme candidat à l’élection présidentielle de 2024. “
 
Fait à Keur Socé, le 21 Janvier 2023