Qatar 2022 : l’Allemagne éliminée, le Japon qualifié, Maroc-Espagne en huitièmes

0
148

Sensation jeudi 1er décembre dans le groupe E avec l’élimination de l’Allemagne, à Al Khor, lors de la troisième et dernière journée du premier tour du Mondial 2022. Malgré leur victoire contre le Costa Rica (4-2), les Allemands prennent la porte, car dans l’autre match, le Japon a renversé l’Espagne (2-1) pour arracher la qualification. Les Espagnols défieront le Maroc en huitièmes de finale.

Fin de premier tour complétement folle jeudi dans le groupe E. Avant cette troisième journée et les matches Costa Rica-Allemagne et Japon-Espagne, tout était encore possible pour les quatre nations. Jusqu’à la dernière seconde, toutes ont joué leur chance à fond, nous offrant au passage une soirée d’anthologie.

Et après la Belgique, une autre grosse nation européenne ne survit pas au premier tour du Mondial au Qatar. Il s’agit même d’un habituel ténor mondial, quadruple vainqueur de la Coupe du monde dans son histoire. L’Allemagne doit déjà faire ses bagages, dès la fin de la phase de groupes. Comme en 2018.

Tout avait pourtant commencé idéalement pour la National mannschaft. Elle devait vaincre le Costa Rica et compter sur une victoire de l’Espagne face au Japon pour se hisser en huitièmes de finale. Avec l’ouverture du score rapide de Serge Gnabry (10e) à Al Khor, et le but dans la foulée de l’Espagnol Alvaro Morata à Doha face aux Japonais (11e), l’histoire prenait une bonne tournure.

Oui mais voilà, dans le football, tout ne se passe pas toujours comme espéré. Les Allemands ont pu s’en rendre compte après la pause. En trois minutes, le rêve allemand s’est écroulé du côté de Doha : Ritsu Doan a égalisé pour le Japon (48e), puis Ao Tanaka (51e) a donné l’avantage aux Blue Samurai. Le milieu de terrain a dû attendre quelques instants pour exulter, le temps que l’arbitre et ses assistants vidéo tranchent sur la possible sortie du ballon des limites du terrain.

Avec ce score de 2-1 pour le Japon contre l’Espagne, l’Allemagne voyait s’envoler la deuxième place, la Roja bénéficiant d’une différence de buts largement à son avantage (merci la victoire 7-0 face au Costa Rica le 23 novembre). La Roja a quand même eu des sueurs froides quelques minutes : quand les Costaricains ont égalisé et pris l’avantage contre les Allemands, elle s’est retrouvée elle aussi éliminée. Heureusement pour l’Espagne, la National mannschaft a retrouvé son jeu pour l’emporter au final (4-2).

Contre toute attente, c’est donc le Japon qui termine à la première place du groupe E avec 6 points. L’Espagne, avec 4 points, conserve la deuxième place à la différence de buts (+6 contre +1 pour l’Allemagne).