Qatar 2022 : le Sénégal chute face à l’Angleterre qui défiera la France

0
147

Complètement passée à côté du rendez-vous, l’Equipe Nationale du Sénégal s’est faite malmenée par l’Angleterre (3-0) en huitièmes de finale de la Coupe du Monde. Voilà donc le rêve des Champions d’Afrique tristement s’envoler.

Pour entamer cette rencontre, Aliou Cissé a misé sur un 4-2-3-1 qui se transformait en 4-4-2 sur les phases défensives. Le sélectionneur des Lions ne pouvait pas compter sur la vaillance et la combattivité d’Idrissa Gana Gueye, suspendu pour cette rencontre. Il a donc préféré ramener Krépin Diatta dans le onze de départ et se passer des services de Pape Alassane Gueye, laissé sur le banc. Du côté adverse, à l’exception de Bukayo Saka qui a remplacé Marcus Rashford, Gareth Southgate a remis le même onze qui s’est imposé contre le Pays de Galles.

Deux terribles ratés, deux contre-attaques fatales

Très bien positionnés sur le terrain et gênant les sorties de balles de l’Angleterre, les hommes d’Aliou Cissé ont bien entamé cette rencontre. Les Three Lions monopolisent la balle sans parvenir à trouver des solutions sur le plan offensif. Après un quart d’heure en faveur des Anglais, le Sénégal a su monter d’un cran et réagir au moment où il était vraiment nécessaire, grâce notamment à la vitesse et la percussion de l’intenable Ismaïla Sarr. Le pensionnaire de Watford était même près à ouvrir le score à la 22e minute.

Sur une mauvaise relance d’Harry Maguire, Youssouf Sabaly récupère sur la droite, déborde et centre fort au point de penalty. Le ballon trouve les pieds de Boulaye Dia qui s’essaie mais sa tentative est repoussée par John Stones. Cela profite à Ismaila dont la frappe par précipitation passe au-dessus des cages de Jordan Pcikford. Dix minutes plus tard, l’ancien pensionnaire de Génération Foot la joue encore sur son couloir droit, sert Boulaye Dia mais la frappe de ce dernier est stoppée nette par une main ferme de Pickford.

Passés non loin d’encaisser l’ouverture du score, les Anglais réagissent avant de faire couler sur deux contre-attaques une défense sénégalaise qui a été déjà à la rue depuis plusieurs minutes. Lancé en profondeur sur la gauche par Harry Kane après un échange avec Phil Foden, Jude Bellingham porte le ballon, entre dans la surface, centre en retrait vers le point de penalty et trouve un Jordan Henderson seul et qui n’a qu’à glisser un tir croisé pour battre Edouard Mendy (1-0, 39e). Puis peu avant la pause, l’Angleterre double la mise sur une bonne conclusion de Harry Kane (2-0, 43e).

Sans répondant

Assommés, les Lions n’ont pas encore coulé. Malgré les trois changements effectués dès la reprise par Aliou Cissé qui a fait entrer Pape Matar Sarr, Bamba Dieng et Pape Gueye pour faire sortir Pathé Ciss, Iliman Ndiaye et Krépin Diatta, le Sénégal n’est pas révolu des vestiaires avec des possibilités de revenir dans ce match. Une réaction quasi nulle de la part des Champions d’Afrique qui suffit aux vice-champions d’Europe pour aller ajouter un troisième but à la 57e par l’intermédiaire de Bukayo Saka. Les 20 dernières minutes de la rencontre n’ont pas été trop longues, d’autant que l’Angleterre semblait en avoir suffisant.

Pour sa deuxième participation en huitièmes de finale de Coupe du Monde, l’Equipe Nationale du Sénégal ne fera donc pas comme en 2002 lorsqu’elle atteignait les quarts de finale de la compétition en Corée du Sud. Un coup très dur dans la tête mais il fallait s’y préparer. De son côté, l’Angleterre rejoint les quarts de finale de ce Mondial au Qatar et affrontera la France samedi prochain (19h00 GMT). Un choc qui a déjà été lancé avant même que les deux nations ne jouent leur match de huitièmes de finale. Voilà donc une rencontre qui s’annonce bien houleuse entre le champions du monde en titre et l’Angleterre.