Qatar 2022 – Tous les premiers matchs ont atteint les 100 minutes ! Pourquoi ?

0
185

C’est une particularité qui, si vous avez suivi au moins un match depuis le début de la Coupe du monde, ne vous a sans doute pas échappé. Au Qatar, les temps additionnels gonflent et les rencontres s’éternisent.

Depuis l’ouverture de bal dimanche, aucune des cinq confrontations n’a duré moins de 100 minutes. Angleterre – Iran a même atteint les… 117 minutes de jeu, soit près de l’équivalent d’un match avec prolongation. Un constat que de nombreux spectateurs partagent en ce début de mondial mais quelles sont les raisons derrières cette nouvelle formule ?

Dans le détail, voici ce que ça donne :

  • Qatar – Équateur : +5′ en première période, +5’22 » en seconde ;
  • Angleterre – Iran +14’22 » en première période, +12’34 » en seconde ;
  • Sénégal – Pays-Bas : +2’41 » en première période, +10’01 » en seconde ;
  • États-Unis – Pays de Galles : + 3’59 » en première période, +10’35 » en seconde ;
  • Argentine – Arabie Saoudite : +4′ en première période, +14′ en seconde période.

Au total, il y a donc eu près de 65 minutes de temps de jeu supplémentaire en l’espace de quatre rencontres. Au cas par cas, il y a bien eu une courte interruption VAR et quelques changements lors du match d’ouverture, deux blessures chronophages lors du choc entre le Sénégal et les Pays-Bas, et quelques faits de jeu à peine notables lors des USA vs Pays De Galles…, comme le soulignent nos confrères d’Eurosport

Pour autant, les hommes au sifflet ne font qu’appliquer les consignes. « Nous avons dit à tout le monde de ne pas être surpris en voyant les quatrièmes arbitres lever le tableau électronique en affichant six, sept ou huit minutes de temps additionnel », expliquait vendredi Pierluigi Collina, président de la commission des arbitres de la FIFA, lors d’une interview à ESPN repris par Eurosport.

Avant de poursuivre ses explications : « Si nous voulons plus de temps effectif, il faut être prêt à voir ce type de temps additionnelPrenez l’exemple d’un match à trois butsUne célébration dure en général une minute à une minute trente. Donc, avec trois buts, vous perdez facilement cinq à six minutes. Ce que nous voulons faire, c’est calculer avec précision le temps additionnel à la fin de chaque période. Ça a commencé en Russie et ça continuera au Qatar. »

Pour rappel, en avril dernier, la FIFA avait communiqué sur cette polémique pour rassurer qu’aucun changement ne sera opéré sur les règles de jeu pour cette Coupe du monde et toute autre compétition.