Réélection : Umaro Sissoco Embaló ne reconnait pas Alpha Condé comme président Guinéen

0
140
Si la majorité des chefs d’Etat de la Cedeao ont préféré adopter la posture de spectateur sur la situation post-électorale en Guinée, ce n’est pas le cas du président de la Guinée-Bissau voisine.
 Umaro Sissoco Embalo a livré sa position sans ambages, de retour d’un voyage officiel, ce lundi, en Mauritanie. Et il prend le contrepied de la Cour constitutionnelle guinéenne qui a confirmé la victoire d’Alpha Condé.
«Je ne vais pas féliciter Alpha Condé. C’est ma position personnelle. Je ne le féliciterai pas, car je ne suis pas d’accord avec le déroulement de l’élection», a déclaré sans ciller le chef de l’État bissau-guinéen, à l’aéroport d’Osvaldo Vieira.
Des propos rapportés par les médias bissau-guinéens et repris par Dakaractu. Embalo, qui qualifiait la troisième candidature de Condé de «coup d’Etat», juge la situation post-électorale «troublante» à Conakry et donne rendez-vous au prochain sommet de la Cedeao pour analyser la situation.