Rejet de sa candidature : Soham Wardini toujours en colère contre Yewwi Askan Wi

0
170


«Tous les maires sortants des communes de Dakar ont été maintenus sur place sauf moi, parce que je suis une femme», a-t-elle martelé dans le quotidien EnQuête.

Et de poursuivre ses diatribes : «C’est déplorable, on m’a interdit de défendre mon bilan, de dire aux Dakarois ce que j’ai à eu faire depuis que je suis à la tête de cette mairie (…) J’ai décidé de dire non. Des femmes m’ont investie. Donc, je n’ai pas le droit de les trahir. Rien que pour ce geste, je dois être candidate».

Plus droite que jamais dans ses bottes, Soham Wardini invite les femmes à voter pour toutes les femmes, partout où elles sont candidates à travers le pays.