Royaume-Uni : manquera-t-on d’électricité cet hiver ?

0
124

La Grande-Bretagne se prépare à des coupures de courant cet hiver. Les pays de l’Union européenne ont déjà convenu de réduire leur consommation de gaz de 10% et d’électricité de 15% afin d’éviter d’éventuelles pannes d’électricité. Ils ont invité les Britanniques à en faire autant. Mais Liz Truss refuse de demander à sa population de se rationner.

Le Royaume-Uni dispose de bonnes réserves d’énergie et est dans de bien meilleures conditions que beaucoup d’autres pays déclare la Première ministre. Liz Truss se veut rassurante et loin des problématiques actuelles. Le pays peut passer l’hiver. Les lumières resteront allumées.

Pas de campagne d’information

Une campagne d’information publique a été préparée pour encourager la population à économiser l’énergie, mais elle a été finalement rejetée par Downing Street. Pourtant la Première ministre n’exclut pas la possibilité de coupure de courant si le pays ne peut pas importer suffisamment d’énergie puisqu’en représailles aux sanctions liées à la guerre en Ukraine, Vladimir Poutine limite les livraisons de gaz.

Coupures de trois heures ?

Hier, jeudi 6 octobre, National Grid, le gestionnaire du réseau électrique britannique a mis en garde: trois scénarios sont possibles cet hiver. Le pire, qui reste peu probable, ce sont des coupures de courant de trois heures d’affilée pour les ménages et les entreprises. Une mesure qui n’a pas été utilisée depuis les années 70 et qui doit d’abord être approuvée par le gouvernement et le roi.