Sanctions contre le Mali : La société civile africaine prône une reprise d’urgence des négociations avec la junte

0
269

Après les sanctions de la Cedeao prises dimanche 9 janvier 2022 contre la junte militaire au Mali, trois organisations africaines et internationales à savoir AFRIKAJOM Center (Dakar), l’Union des journalistes de la presse libre africaine (Ujpla) à Abidjan et le Groupe d’études et de recherches sur la démocratie et le développement économique et Social Gerddes-Afrique (Cotonou) se disent « préoccupées » par la stabilité du pays et de la sous-région. A cet effet, elles lancent un appel aux présidents Muhammadu Buhari du Nigeria, Nana Akufo-Addo du Ghana et Macky Sall du Sénégal pour la reprise d’urgence des négociations avec la junte militaire malienne afin de trouver une issue africaine à la crise au Mali.

« Au regard de la complexité croissante de la situation sécuritaire et géopolitique et au regard des crises économiques, politiques et sociales qui exacerbent et aggravent le conflit, nous invitons solennellement le Président Macky Sall, Président de l’UA, le Président Nana Akufo Ado, Président en exercice de la Cedeao et le Président Muhammadu Buhari à prendre toutes les initiatives diplomatiques requises pour une reprise immédiate de négociations sincères et ouvertes susceptibles d’aboutir à une résolution rapide de la crise », ont conjointement déclaré, ce samedi, les responsables des trois organisations, à travers une déclaration.