Société de gestion du Ter : Abdoulaye Makhtar Diop met en garde contre l’ouverture du capital

0
477

Abdoulaye Makhtar Diop a insisté sur le caractère juridique de la future société nationale qui sera chargée de la gestion du Ter. Le député a mis en garde l’Etat dans sa volonté de céder 70 % du capital à un partenaire.

« Une fois qu’on ouvre un capital d’une société nationale de o,1%, on passe à une société d’économie mixte ». Abdoulaye Makhtar Diop a demandé au gouvernement « de ne pas céder au populisme » en ouvrant le capital de la future société. Il a donné l’exemple de la Senelec et de de la Sonnes, qui sont des sociétés nationales sénégalaises qui fonctionnent très bien. Abdoulaye Makhtar Diop a invité à « éviter un tiers bloquant » dans le cadre d’une société dont le capital serait ouvert aux privés.