Succession à la tête de l’Afp, Moustapha Niass : « Ce parti, c’est moi qui l’ai créé et jusqu’à présent, je ne me déplace toujours pas avec une canne ni en chaise roulante.. »

0
52

L’ancien président de l’Assemblée Nationale a présidé la rencontre du Secrétariat permanent de Benno Bokk Yaakaar. Moustapha, 86 ans est toujours à la tête de son parti, l’Alliance des forces de progrès (Afp). Interpellé sur son règne, le patron de l’Afr clôt le débat avec fermeté.

« Il faut savoir que jusqu’à présent, je ne me déplace toujours pas avec une canne ni en chaise roulante. D’ailleurs, je fais du sport tous les trois jours de la semaine. Ce parti, c’est moi qui l’ai créé. C’est moi qui ai demandé aussi à ce qu’on me remplace. Mais ça se fera démocratiquement à l’issue d’un congrès prévu en janvier. Je ne serai pas candidat à ma propre succession. Mais il y a des militants qui demandent à ce que je reste, soutient ‘il.