Thaïlande : le roi vient rendre hommage aux victimes du massacre dans une crèche

0
182

En Thaïlande, après les membres du gouvernement, c’est le roi lui-même qui est venu rendre hommage aux victimes du massacre du jeudi 6 octobre dans une crèche. Trente-huit personnes sont mortes, dont 24 enfants de deux à quatre ans. Le souverain et la reine se sont rendus à l’hôpital, où sont hospitalisés les survivants, à Nong Bua Lamphu au Nord du pays.

C’est une apparition exceptionnelle. Contrairement à son père qui multipliait les visites de terrain, le Roi Rama X ne se déplace que très rarement dans les provinces de son royaume.

Sa présence marque la solennité de l’événement et le caractère national du choc subi par les Thaïlandais après l’impensable, une tuerie de masse d’enfants très jeunes, par un ancien policier.

Ce vendredi, les drapeaux étaient en berne dans tout le royaume. Le souverain, vêtu comme la reine d’une tenue civile aux couleurs des fonctionnaires de l’État, s’est entretenu en privé avec les familles des jeunes victimes.

Un peu plus tôt dans la journée, des images montrant des officiels de l’État en train d’installer un tapis rouge pour conduire à la crèche où ont été tués les enfants, afin de recevoir les personnalités du gouvernement, ont fait scandale. Le tapis a été précipitamment retiré.

Le Premier ministre s’est rendu sur place dans l’après-midi, ainsi que le ministre de la Santé, une figure importante de l’actualité politique thaïlandaise.