Traitements de données à caractère personnel à des fins de prospection politique : la Cdp freine les partis politiques

0
23

La commission de protection des données personnelles (Cdp) a publié ce vendredi son avis trimestriel N°04 de l’an écoulée, 2022. Dans cet avis, parcouru par ‘’Actusen’’, la CDP annonce qu’elle a adopté, lors de sa session plénière, tenue le 22 décembre 2022, la Délibération de portée générale n° 00627/CDP du 22 décembre 2022 relative aux traitements de données personnelles mis en œuvre à des fins de prospection politique.

La délibération a pour objet de fixer les règles à respecter lors des traitements de données à caractère personnel à des fins de prospection politique. En effet, la prospection politique renvoie à toute sollicitation effectuée au moyen de l’envoi de message, quel qu’en soit le support, destinée à promouvoir l’image, les activités et programmes politiques, d’un candidat indépendant, d’un parti politique, d’une coalition de partis, de tout organisme, association ou mouvement politique, ou à recueillir le soutien électoral.

Ainsi, la délibération s’adresse aux partis politiques, coalitions de partis, aux candidats individuels, et à tout organisme, association ou mouvement politique.