Ucad : Les travailleurs tirent sur le recteur

0
169
« La Coordination informe l’opinion nationale et internationale que le Recteur fait dans la rétention d’information, non seulement en refusant de partager la dernière mouture du projet de décret mais surtout en contournant l’Assemblée de l’Université qui est habilitée à valider ce genre de texte », fustige le Satuc.
Le Satuc rappelle que les Pats, le Sudes et les étudiants réunis avaient tous rejeté le projet de décret « pour des raisons d’équité et de transparence ». Aujourd’hui, mis devant le fait accompli, les travailleurs sont amers. « La Coordination dénonce la forfaiture orchestrée par l’autorité pour faire adopter le texte relatif à la gouvernance de l’UCAD par le Conseil des Ministres et exige le respect des procédures ».
Il y a aussi le ministre de l’Enseignement supérieur. Cheikh Oumar Anne, d’après les syndicalistes, tarde à signer le décret remplaçant le décret 2000-103 du 17 février 2000 fixant le régime spécial applicable aux personnels administratif, technique et de service.
Le Satuc condamne aussi les violences notées récemment dans le campus social, avec le saccage des restaurants. Il demande aux autorités de veiller davantage à la sécurité des personnes et des biens.