USA : un passager réussit un atterrissage miraculeux après le malaise du pilote

0
218

Un passager sans aucune expérience du vol aérien est parvenu mardi à faire atterrir un petit avion privé dans un aéroport de Floride. Il a dû remplacer le pilote de l’appareil, victime d’un malaise.

n véritable exploit. Après le malaise du pilote de l’appareil, un passager sans aucune expérience de vol a réussi à faire atterrir un petit avion privé dans un aéroport de Floride (sud-est des États-Unis) mardi.

« J’ai un sérieux problème », a déclaré l’homme qui se trouvait dans un avion Cessna 208 Caravan aux autorités du contrôle aérien, selon un enregistrement radio retranscrit par la chaîne locale WPBF. « Mon pilote est incohérent. Je ne sais pas du tout comment faire voler l’avion », a-t-il alerté.  « Essayez de garder les ailes à l’horizontale. Regardez si vous pouvez commencer à descendre. Descendez à un rythme très lent », lui a alors suggéré le contrôleur aérien. Après avoir localisé l’appareil, c’est son collègue de l’aéroport de Palm Beach qui a, ensuite, pris le relais.

« Une chance sur dix » de réussir

Grâce au sang-froid du pilote et aux instructions précises du personnel de la tour de contrôle, la manœuvre s’est effectuée sans accroc. L’avion est arrivé indemne à destination. Un véritable miracle à en croire les experts. « Il y avait une chance sur dix pour que cela se passe bien. C’est vraiment une conjonction d’événements, un alignement de planètes », analyse Michel Polacco, journaliste spécialiste de l’aviation sur LCI. « Ce n’était pas un avion très facile à piloter. Le passager a fait preuve de beaucoup de maîtrise et le contrôleur de beaucoup de pédagogie », ajoute-t-il.

Tout au long de la procédure d’atterrissage, Robert Morgan est resté en contact avec le passager, lui dispensant un véritable cours de pilotage accéléré, en expliquant comment aborder l’arrivée sur la piste, ou encore comment utiliser les freins. « J’ai essayé de faire en sorte qu’il reste calme. Il était vraiment calme, il disait juste ‘écoute, je ne sais tout simplement pas comment voler, je ne sais pas comment arrêter ce truc si j’arrive à le mettre sur la piste' », raconte celui qui est aussi instructeur de vol. Une fois l’appareil posé, « j’ai eu l’impression que j’allais pleurer, il y avait tellement d’adrénaline », assure le contrôleur aérien.

Finalement, le passager a expliqué à son sauveur, après l’avoir chaudement remercié, qu' »il voulait juste rentrer chez lui pour retrouver sa femme enceinte ».