Vote loi suppression 1er ministre – Arrestation activistes : Khalifa Sall exige la libération « des otages politiques »

0
734
Les quatre activistes Abdourahmane Sow, Babacar Diop, Guy Marius Sagna et Ousmane Ndiaye arrêtés pour avoir manifesté devant l’Assemblée nationale contre le vote du projet de révision de la constitution supprimant le poste de Premier ministre continuent de recevoir des soutiens de toute sorte. Le dernier en date est celui de Khalifa Sall, lui-même en prison depuis 2016, qui a demandé leur libération.

Dans une note signée de son porte-parole Moussa Taye, il dénonce cet état de fait : « Depuis le samedi 4 mai 2019, des citoyens Sénégalais qui usaient de leur droit constitutionnel de manifester pacifiquement ont été arrêtés, brutalisés et déférés au commissariat central de Dakar avant d’être conduits devant le procureur de la République ce jour.  Nous dénonçons cette situation inacceptable dans le cadre d’un État de droit et exigeons la libération immédiate et sans conditions des otages politiques Dr Babacar Diop, Abdourahmane Sow, Ousmane Ndiaye et Guy Marius Sagna.  Nous invitons, par ailleurs, toutes les forces vives à apporter tout le soutien nécessaire qui sied à la situation de ces braves compatriotes ».

Vote loi suppression 1er ministre – Arrestation activistes : Khalifa Sall exige la libération « des otages politiques »
Vote loi suppression 1er ministre – Arrestation activistes : Khalifa Sall exige la libération « des otages politiques »