Wilane martèle ses vérités : « Personne n’a droit à un 3e mandat, surtout quand… »

0
26

Abdoulaye Wilane est formel. La constitution ne permet à personne de faire un troisième mandat. Et tous les partis de la coalition Benno Bok Yakaar doivent s’y conformer.

«Aux termes de la constitution, personne n’a droit à un troisième mandat. Surtout quand on a fait deux mandats», a précisé Abdoulaye Wilane qui était l’invité du Grand Jury, ce dimanche.

Le porte-parole du parti socialiste souligne que « d’ici la fin de ce mandat (de macky Sall), chaque parti, chaque composante de cette coalition (Benno) a le droit, a l’obligation de faire des évaluations.»

De son côté, le parti socialiste, selon son porte-parole, tenant compte de ses procédures, ses statuts et ses règlements fera ce qu’il devra faire sur la question.