YDY, UN MALHEUR POUR BBY.! (Par Birane Seck)

0
217

L’ arrivée de Idy dans la coalition bby est une véritable calamité politique
À tort ou à raison son arrivée à coïncidé avec la défenestration des grands responsable de l’APR comme Mimi Touré Amadou ba et Aly Ngouye NDIAYE et Mahtar Cissé
.Sa venue est également marquée par les événements du mois mars. Ydy que l’on connaissait par son éloquence semble avoir perdu sa loquacite en se prononçant à peine sur l’affaire opposant Sonko à Adji Sarr.
Sur le plan institutionnel, il a commencé, dès son arrivée au CESE, une opération Gnibissi consistant à faire limoger tous les agents membres de l’apr pour faire venir ses amis et courtisans
. Pire , monsieur seck a hypothéqué toutes les belles initiatives ayant abouti à un quasi blocage du travail dans cette institution.malgre la mise à disposition d’un budget conséquent , de nature à permettre le bon fonctionnement de l’institution on constate, au contraire, un blocage systèmatique des sessions et consultation par les citoyens .
Au plant politique locale l’arrivée de REWMi dans BBY nous a nettement fait régresser au plan des performances électorales
Ceci est d’autant plus plausible que nous avons toujours remporté l’électorat aussi bien au plant communal que départemental
Grâce à l’apport bien constaté des responsables de l’apr nous avons largement remporté les élections législatives de 2017 et les locales de 2022
Cependant avec l’arrivée des éléments de REWMi caractérisée notamment par l’arrogance et le manque de représentativité, symbolisé particulièrement par Monsieur yankhoba Diattara qui a fini de décourager les militants de première de la coalition.
Il s’y ajoute que les différentes stations de responsabilités comme chef d’institutions, de membres du gouvernement , de directeurs et autres sont exclusivement réservés à ces intrues.
Si cette triste situation n’est pas prise en compte pour un redressement conséquent, nous pourrons déjà prédire dans lendemains politiques beaucoup plus désastreux à l’occasion des prochaines joutes électorales.
Nous en appelons à une oreille attentive du président de la République Macky Sall , pour ne pas dire que la présence prolongée de REWMI dans la coalition est plus nuisible qu’inutile
Sous ce registre, nous devons prendre conscience de la nécessité d’aller vers une recomposition politique pour identifier, responsabiliser et motiver ceux qui, au niveau communal et départemental ont une envergure et une réelle représentativité politique
Birane Seck Apr Thiès